Processus décisionnel

En reconnaissance des conditions de désavantage systémique dans l’enseignement supérieur et dans la société, nous nous engageons à opérer un processus décisionnel qui tient compte du contexte lors de l’examen des dossiers des membres de groupes qui ont été historiquement désavantagés et marginalisés, y compris les membres des Premières nations, les Métis et les Inuit, les peuples autochtones d’Amérique du Nord, les personnes racialisées, les personnes handicapées et celles qui s’identifient en tant que femmes et/ou membres de la communauté 2SLGBTQI.

Comité de sélection

Le comité de sélection (le comité) comprendra un minimum de cinq personnes, y compris un étudiant ou une étudiante, une personne bilingue (anglais et français), un représentant ou une représentante de la compagnie 3M Canada et une personne qui aura de l’expertise sur la manière de prendre en considération les groupes historiquement désavantagés et marginalisés lors de processus décisionnels. La composition du comité représentera divers types d’établissements.

Lorsque nous formons le comité de sélection, nous nous efforçons d’avoir diverses représentations régionales, une représentation d’anciens lauréats et d’anciennes lauréates du prix, un équilibre homme-femme, ainsi qu’une variété de disciplines universitaires. Les membres du comité vont également se pencher sur les groupes historiquement désavantagés et marginalisés,  y compris les membres des Premières nations, les Métis et les Inuit, les peuples autochtones d’Amérique du Nord, les personnes racialisées, les personnes handicapées et celles qui s’identifient en tant que femmes et/ou membres de la communauté 2SLGBTQI. Tous les membres du comité, à l’exception du représentant ou de la représentante de la compagnie 3M Canada, doivent être membres en règle de la SAPES.

Aucun des membres du comité de sélection ne peut être un des dirigeants actuels ou une des dirigeantes actuelles de la SAPES, et aucun membre ne peut être membre d’un autre comité de prix au cours de la même année.

Le mandat des membres du comité est de trois ans et peut être renouvelé une fois, à la discrétion du Conseil. Les membres étudiants doivent être étudiants actuels pour la durée de leur mandat, sinon ils termineront leur mandat avant terme ou tiendront un autre rôle au sein du comité.

Processus décisionnel – Sélection par consensus

Des copies des dossiers de nomination sont distribuées électroniquement à tous les membres du comité de sélection. Avant la réunion, les membres du comité examinent individuellement les nominations et les évaluent en fonction des critères publiés. Typiquement, chaque dossier est relu trois fois. Après l’examen individuel, les membres du comité se rencontrent virtuellement et discutent jusqu’à ce qu’ils et elles arrivent à identifier de manière unanime un maximum de 10 candidats et candidates. Sur les 10 candidats et candidates sélectionnés, au moins cinq doivent venir de disciplines liées à la science, à la technologie, au génie et aux mathématiques. Historiquement, cette proportion a été respectée de manière organique au sein des lauréats et des lauréates du Prix national 3M d’excellence en enseignement.

Pour être invités à se joindre au groupe des lauréats et des lauréates du Prix national 3M d’excellence en enseignement, les candidats et les candidates doivent faire la preuve de ce qui suit :

  • excellence en enseignement au cours de cinq années récentes, principalement (mais pas nécessairement exclusivement) au niveau du premier cycle;
  • engagement envers le leadership éducationnel, les pratiques d’enseignement innovatrices et l’amélioration de l’enseignement au niveau post-secondaire, avec concentration sur les contributions au-delà de la discipline du candidat ou de la candidate, de sa description d’emploi ou de sa profession;
  • enseignement innovateur ou pratiques de leadership éducationnel.

Conflits d’intérêt

Les membres du comité sont exclus de l’examen des dossiers et des commentaires concernant les candidats et les candidates de leur propre établissement ou avec qui ils et elles ont d’étroites relations professionnelles ou personnelles. Les membres du comité doivent déclarer tout conflit d’intérêt perçu ou réel et se récuser d’examiner, de soumettre des commentaires ou de discuter ces nominations.