Lauréats 2019 de Prix national 3M d’excellence en enseignement

Press Release

The Society for Teaching and Learning in Higher Education and 3M Canada are pleased to announce this year’s 3M National Teaching Fellows:

Communiqué de presse

La Société pour l¹avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur et la compagnie 3M Canada sont heureuses d’annoncer les noms des lauréats nationaux 3M en enseignement de cette année :

Steven Barnes, Department of Psychology | Département de psychologie,
University of British Columbia | Université de la Colombie-Britannique

Emin Civi, Faculty of Business | Faculté des affaires,
University of New Brunswick | Université du Nouveau-Brunswick

Sue Dawson, Atlantic Veterinary College | Collège vétérinaire de l’Atlantique,
University of Prince Edward Island | Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Sheri Fabian, School of Criminology | École de criminologie,
Simon Fraser University | Université Simon Fraser

Brett McCollum, Department of Chemistry and Physics | Département de chimie et de physique,
Mount Royal University | Université Mount Royal

Joanne O’Meara, Department of Physics | Département de physique,
University of Guelph | Université de Guelph

Wendy Pearson, Department of Women’s Studies and Feminist Research | Département d’études des femmes et de recherches sur le féminisme,
Western University | Université Western

Anne Marie Ryan, Earth Science Department | Département des sciences de la Terre,
Dalhousie University | Université Dalhousie

Helga Thorson, Department of German and Slavic Studies | Département d’études germaniques et slaves,
University of Victoria | Université de Victoria

Sarah Todd, School of Social Work | École de travail social,
Carleton University | Université Carleton


Steven Barnes
Department of Psychology | Département de psychologie,
University of British Columbia | Université de la Colombie-Britannique

Steven Barnes cares: he cares about what students learn, about how they learn, and most importantly, about the students themselves. That concern for the student as a whole person extends to their wellness, and with the growing appreciation that stress and mental illness are major problems for undergraduates, Steven took action. Along with others on campus, he established a peer-run support group – Kaleidoscope — for students facing mental health issues. Steven’s active concern is born of his own struggles with mental illness, a story that he has the courage to share with both his students and his community.

Steven’s leadership is innovative and extensive, especially in curriculum design, open access online resources, and innovative technology. He designed six massive open online courses (MOOCs) and helped design a first-year course for students with low English language proficiency. He created a large body of stop-motion animations that deal with challenging topics for students of neuroanatomy and neurophysiology, and since they are all freely accessible on YouTube, they have been used by instructors around the world. And as an early adopter of the free-to-use and free-to-modify OpenStax Psychology textbook for his MOOCs and his introductory psychology courses, Steven has championed open source materials that help alleviate financial pressure on students.

 

Stevens Barnes se soucie : il se soucie que ses étudiants et ses étudiantes apprennent, il se soucie de la manière dont ils et elles apprennent et surtout, il se soucie des étudiants et des étudiantes eux-mêmes et elles-mêmes. Cette préoccupation pour les étudiants et les étudiantes en tant que personnes entières s’étend jusqu’à leur bien-être et, puisqu’on reconnaît de plus en plus que le stress et les maladies mentales constituent un problème majeur parmi les étudiants et les étudiantes de premier cycle, Steven a pris les mesures nécessaires. Avec d’autres sur le campus, il a établi un groupe de soutien dirigé par les pairs, Kaléidoscope, pour les étudiants et les étudiantes qui font face à des problèmes de santé mentale. Le souci actif de Steven est né de ses propres problèmes de santé mentale, une histoire qu’il a le courage de partager à la fois avec ses étudiants et ses étudiantes et avec sa communauté.

Le leadership de Steven est innovateur et extensif, en particulier en matière de conception des programmes d’études, de ressources en ligne en libre accès et de technologie innovatrice. Il a mis sur pied six cours en ligne ouverts et massifs (MOOCs) et il a aidé à créer un cours de première année pour les étudiants et les étudiantes ayant un niveau d’anglais peu élevé. Il a créé une grande collection d’animations image par image qui traitent de sujets qui mettent au défi les étudiants et les étudiantes en neuro-anatomie et en neurophysiologie, et puisque ces animations sont accessibles sur YouTube, elles ont été utilisées par des instructeurs et des instructrices du monde entier. Et en tant qu’un des premiers à avoir adopté le livre de psychologie libre-d’utiliser et libre-de-modifier OpenStax pour ses cours en ligne ouverts et massifs d’introduction à la psychologie, Steven s’est fait le champion du matériel de sources ouvertes qui aident à atténuer la pression financière que subissent les étudiants et les étudiantes.



Emin Civi
Faculty of Business | Faculté des affaires,
University of New Brunswick | Université du Nouveau-Brunswick

Emin Civi is a true culture changer. He is an educator and consensus builder, whose efforts are dedicated to nurturing an inclusive and shared culture of teaching and learning. Emin laid the foundation for a culture of teaching excellence. He is creative and kind, adhering to the belief that little acts of caring and sharing can change lives –a form of leadership practiced in every day interactions. Emin applies this approach to his work. In the Faculty of Business he has elevated the importance of teaching in the hiring process, and transformed the evaluation of teaching to enhance the student voice. As a leader in international business education, he contributes to the professional development of his colleagues. Emin builds engagement in his courses through real world projects such as the Promise Partnership, where students participate in marketing and fundraising to combat poverty. He believes that helping people to gain power over even little things can empower both the helper and the helped. In his teaching and his leadership, he aims to encourage a wider hunger for learning that extends beyond university walls, then nourishes people to reach their full potential.

 

Emin Civi est un véritable changeur de culture. C’est un éducateur qui favorise l’atteinte d’un consensus et dont les efforts sont consacrés à entretenir une culture inclusive et partagée dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage. Emin a établi les bases d’une culture d’excellence en enseignement. Il est créatif et bon et il est d’avis que les petits gestes de bienveillance et de partage peuvent transformer la vie – une forme de leadership pratiquée dans les interactions de tous les jours. Emin applique cette approche à son travail. Au sein de la Faculté des Affaires, il a rehaussé l’importance de l’enseignement dans la procédure de recrutement et a transformé l’évaluation de l’enseignement afin de faire ressortir la voix des étudiants et des étudiantes. En tant que leader en éducation des affaires internationales, il contribue au développement professionnel de ses collègues. Emin intègre la participation dans ses cours par le biais de projets issus du monde réel tels que le Promise Partnership, où les étudiants et les étudiantes participent à des activités de marketing et de levée de fonds pour combattre la pauvreté. Selon lui, le fait d’aider les gens à gagner du pouvoir, même sur les petites choses, peut responsabiliser à la fois les personnes qui aident et celles qui sont aidées. Dans son enseignement et dans son leadership, il vise à encourager un désir d’apprentissage accru qui s’étend au-delà des murs de l’université et qui ensuite nourrit les gens pour qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel.



Sue Dawson
Atlantic Veterinary College | Collège vétérinaire de l’Atlantique,
University of Prince Edward Island | Université de l’Île-du-Prince-Édouard

In 1997, Sue Dawson led the transformation of the curriculum of the Atlantic Veterinary College. She implemented problem-based learning and broke the barriers between disciplines. This transformation is now accepted as the norm in most veterinary colleges. Through vision, consultation, and persuasion, the changes are recognized by colleagues as being truly revolutionary.

Sue has not stopped innovating and experimenting with teaching strategies. Her students, who are now Doctors of Veterinary Medicine, testify that her impact on them was equally profound. Sue creates two unspoken but unmistakable messages in the student’s mind: “You can do this” and “You matter.” She championed the importance of teaching communication, ethics, interpersonal skills, and wellness in veterinary education. As a result, Sue has won numerous teaching and leadership awards. Sue Dawson is well-recognized because of her deep caring about her discipline, her students, and the science of learning. As a former student said, “There is a little bit of Dr. Dawson in my everyday professional life and interactions with animal owners and their beloved pets.”

 

En 1997, Sue Dawson a dirigé la transformation du programme d’études du Collège vétérinaire de l’Atlantique. Elle a mis en place un apprentissage basé sur la résolution de problèmes et a fait tomber les entraves qui existaient entre les disciplines. Cette transformation est maintenant acceptée comme étant la norme dans la plupart des collèges vétérinaires. Grâce à sa vision, à des consultations et à la persuasion, ces changements sont reconnus par ses collègues comme étant réellement révolutionnaires.

Sue n’a pas cessé d’innover et d’expérimenter avec les stratégies d’enseignement. Ses étudiants et ses étudiantes, qui sont aujourd’hui docteurs en médecine vétérinaire, témoignent que l’impact qu’elle a eu sur eux et sur elles avait été tout aussi profond. Sue crée des messages non verbaux mais sans équivoque dans l’esprit de ses étudiants et de ses étudiantes : « Tu peux le faire » et « Tu comptes ». Elle s’est fait la championne de l’importance de l’enseignement de la communication, de l’éthique, des compétences inter-personnelles et du bien-être en éducation vétérinaire. De ce fait, elle a obtenu un grand nombre de prix d’enseignement et de leadership. Sue Dawson est bien reconnue en raison de sa profonde bienveillance pour sa discipline, pour ses étudiants et ses étudiantes et pour la science de l’apprentissage. Un de ses étudiants a déclaré : « Il y a un petit peu de Madame Dawson dans ma vie professionnelle de tous les jours et dans mes interactions avec les propriétaires d’animaux et leurs animaux domestiques adorés. »



Sheri Fabian
School of Criminology | École de criminologie,
Simon Fraser University | Université Simon Fraser

Sheri Fabian offers her students and colleagues three gifts: opportunity, personal growth, and an understanding of both the privilege and the obligations that accompany teaching and learning. In return, Sheri’s office is filled – floor to ceiling, wall to wall – with keepsakes from students and colleagues whose lives she’s touched throughout her teaching career. These keepsakes illustrate her commitment to teaching and higher education. Sheri does not want to be mediocre, good, or superior. Instead, she strives to inspire. A former student noted that Sheri was so much more than a teacher and described the impact she had. “Good teachers change students’ lives. Sheri changed the way I view myself, hence the way I see the world. She showed me there is a path for me with a pat and push on my back.”

Rather than shy away from social issues in her criminology teaching, Sheri has learned to prepare students to feel discomfort and emotion, and to warn them that they may struggle with the issues and material. Sheri has built on her 15 years of research for residential school survivors to embrace the obligation to decolonize education and to incorporate Indigenous ways of knowing into classrooms and institutions.

Sheri Fabian offre trois cadeaux à ses étudiants, à ses étudiantes et à ses collègues : des occasions, une croissance personnelle et une compréhension à la fois du privilège et des obligations qui accompagnent l’enseignement et l’apprentissage. En retour, le bureau de Sheri est rempli, du plancher au plafond et d’un mur à l’autre, de petits souvenirs qui lui ont été donnés par des étudiants, des étudiantes et des collègues dont elle a touché la vie tout au long de sa carrière d’enseignement. Ces souvenirs illustrent son engagement envers l’enseignement et les études supérieures. Sheri ne veut pas être médiocre, bonne ou supérieure. Au lieu de cela, elle s’efforce d’inspirer. Une ancienne étudiante a fait remarquer que Sheri était tellement plus qu’une professeure et elle a décrit l’impact que Sheri avait eu sur elle : « Les bons professeurs transforment la vie de leurs étudiants. Sheri a changé la manière dont je me perçois moi-même, et par là, la manière dont je perçois le monde. Elle m’a montré qu’il existait un chemin pour moi et elle m’a délicatement poussée sur ce chemin avec une tape dans le dos. »

Plutôt que de rester à l’écart des enjeux sociaux dans son enseignement de la criminologie, Sheri a appris à préparer les étudiants et les étudiantes à ressentir l’inconfort et l’émotion et à les avertir qu’ils et elles risquaient d’avoir des difficultés avec les questions à l’étude et la documentation. Sheri s’est servie de ses 15 années de recherches sur les écoles résidentielles pour adopter l’obligation de décoloniser l’éducation et d’incorporer les principes indigènes du savoir dans les salles de classe et les établissements.



Brett McCollum
Department of Chemistry and Physics | Département de chimie et de physique,
Mount Royal University | Université Mount Royal

Brett McCollum brings imagination and courage into probing elements of the learning process in Chemistry. This has inspired him to question everything from the fate of lectures and textbooks, to the nature of problem-solving. Brett has been an important catalyst for the scholarship of teaching and learning (SoTL) at Mount Royal University and beyond. As the current leader of SoTL Canada, he is well known for his in-depth mentorship of colleagues and undergraduate students. His passion for undergraduate research is contagious, and he has been a trailblazer at his university.

Another of Brett’s major contributions is improving students’ reading habits using an open-education resource (OER) textbook in a flipped classroom environment. Within one year his OER textbook was used by 50,000 learners in 25 countries. Brett’s dedication to enhancing student learning is undeniable. In his classroom you will find a group of engaged learners, actively discussing chemistry concepts amongst themselves, with peer leaders and with Brett. The integration of flipped classroom pedagogies such as academic reading circles, peer leaders, group quizzes and assignments with international partners contributes not only to learning course content but also to developing ‘soft’ skills, such as communication and leadership. He has the remarkable ability to hook students and motivate them to engage in their own learning.

 

Brett McCollum apporte l’imagination et le courage dans les éléments profonds du processus d’apprentissage en chimie. Cela l’a inspiré à tout questionner, allant du destin des cours magistraux et des manuels scolaires à la nature de la résolution des problèmes. Brett a été un catalysateur important pour l’Avancement des connaissances en enseignement et en apprentissage (ACEA) à l’Université Mount Royal et au-delà. En tant que leader actuel de l’ACEA, il est bien connu pour ses activités de mentorat profond auprès de ses collègues et d’étudiants et d’étudiantes de premier cycle. Sa passion pour la recherche au niveau du premier cycle est contagieuse et il a été un précurseur à cette université.

Une autre contribution importante de Brett est l’amélioration des habitudes de lecture des étudiants et des étudiantes par le biais d’un manuel de ressource éducative librement accessible, dans un environnement de salle de classe inversée. En l’espace d’un an, son manuel de ressource éducative librement accessible a été employé par 50.000 apprenants et apprenantes dans 25 pays. Le dévouement de Brett pour améliorer l’apprentissage des étudiants et des étudiantes est indéniable. Dans sa salle de classe, on peut trouver un groupe d’apprenants et d’apprenantes impliqué(e)s qui discutent activement entre eux des concepts de chimie, avec des leaders qui sont des pairs et avec Brett. L’intégration des pédagogies de la salle de classe inversée, telles que les cercles de lecture universitaires, le leadership assuré par les pairs, les quiz et les travaux de groupes avec des partenaires internationaux, contribue non seulement à l’apprentissage du contenu du cours mais également au développement de compétences de ‘savoir-être’ telles que la communication et le leadership. Brett a l’aptitude remarquable d’accrocher les étudiants et les étudiantes et de les motiver afin qu’ils et elles s’impliquent dans leur propre apprentissage.



Joanne O »Meara
Department of Physics | Département de physique,
University of Guelph | Université de Guelph

“I am no longer afraid of physics!”
“She made me love physics!”
“She is my physics hero!”

… and the list goes on…! Joanne O’Meara consistently receives accolades from her students for her enthusiasm and passion for teaching, and for her ability to make physics accessible and engaging. Her pioneering work in using active-learning techniques in her classes and her willingness to explore and share new teaching ideas have revolutionized the teaching of Physics at Guelph and across Canada.

The breadth of Joanne’s activities, the depth of her passion, her extensive work with national organizations, and her leadership in the community are truly remarkable. From organizing workshops for local elementary and high school teachers, to chairing the National Task Force on Undergraduate Physics Revitalization, she is committed to sharing the beauty of Physics. This commitment extends to creating and appearing in everyday science segments for the general public on the Discovery Channel. As Jay Ingram says “Joanne is a great teacher. I can’t imagine devoting more talent and hard work to ‘Being That Teacher’.”

Joanne’s excellence in teaching and her leadership in Physics education are truly transformative. As another of her champions notes: “Physics education research and development is in a very healthy state in Canada in no small measure due to her contributions and leadership”.

 

« Je n’ai plus peur de la physique! »
« Elle m’a fait aimer la physique! »
« Elle est mon héroïne de la physique! »

L’étendue des activités de Joanne, la profondeur de sa passion, son énorme travail avec des organismes internationaux et son leadership dans la communauté sont vraiment remarquables. Allant de l’organisation d’ateliers pour les enseignants et les enseignantes des écoles élémentaires et secondaires locales à la présidence d’un groupe de travail national sur la revitalisation de la physique au niveau du premier cycle, elle a à coeur de partager la beauté de la physique. Son engagement s’étend jusqu’à la création de segments scientifiques de la vie quotidienne destinés au grand public et diffusés sur la chaîne Discovery, et d’y apparaître en personne. Comme Jay Ingram l’a déclaré : « Joanne est une merveilleuse enseignante. Je ne peux pas imaginer que qui que ce soit puisse consacrer davantage de talent et de dur travail à ‘Être une enseignante`»

L’excellence en enseignement de Joanne, ainsi que son leadership en enseignement de la physique, sont véritablement transformateurs. Comme l’a déclaré une autre de ses admiratrices : « La recherche en enseignement et en développement de la physique se porte très bien au Canada et dans une large mesure cela est dû à ses contributions et à son leadership. »



Wendy Pearson
Department of Women’s Studies and Feminist Research | Département d’études des femmes et de recherches sur le féminisme,
Western University | Université Western

Good professors inspire their students to be better scholars. Great professors inspire students to be better people. Wendy Pearson’s approach to social justice is personal. She starts with individuals and figures out what they need to function in the world, and she makes the changes happen that will make those individuals comfortable and capable. With patience and quiet guidance, she creates a classroom community of engaged individuals who discover how to learn and find their own place. In short, she prepares students to change the world. Through her teaching, students have been inspired to create a register of safe spaces for members of the LGBTQ+; to advocate for changing the rules about donating blood for gay men; and, to insist on non-binary identity options on birth certificates and passports.

Wendy led the development of a more inclusive culture through co-founding the Queer Caucus at Western, which links LGBTQ+ people and their allies from across campus to forge a strong community. Under her watch, the Department of Women’s Studies and Feminist Research restructured its curriculum, and in a time of diminishing enrolment in humanities programs, course enrolments quadrupled, with new courses including the wildly popular “Women and Popular Culture: Garbo to Gaga.” At time when the liberal arts are debated in the media, she demonstrates, indeed models, the profoundly transformative power of the humanities.

 

Les bons professeurs inspirent leurs étudiants et leurs étudiantes à devenir de meilleurs chercheurs. Les professeurs exceptionnels inspirent leurs étudiants et leurs étudiantes à devenir de meilleures personnes. L’approche de Wendy Pearson en matière de justice sociale est personnelle. Elle commence avec des individus et détermine ce dont ils ont besoin pour fonctionner dans le monde, et elle fait en sorte que les changements se réalisent pour que ces individus soient à l’aise et capables de fonctionner. Avec de la patience et des conseils calmes, elle crée une salle de classe communautaire de personnes qui participent et qui découvrent comment apprendre et trouver leur place. En bref, elle prépare les étudiants et les étudiantes à changer le monde. Grâce à son enseignement, les étudiants et les étudiantes ont été inspiré(e)s à créer un registre d’espaces sécuritaires pour les membres de la communauté LGBTQ, à militer pour changer les règles concernant les dons de sang de la part d’hommes homosexuels, et à insister sur les options d’identité non-binaires sur les certificats de naissance et les passeports.

Wendy a dirigé le développement d’une culture plus inclusive quand elle a co-fondé le caucus des homosexuels (Queer Caucus) à l’Université Western, qui relie les membres de la communauté LGBTQ et leurs alliés d’un bout à l’autre du campus afin de forger une communauté solide. Sous sa direction, le département d’études des femmes et de recherches sur le féminisme a restructuré son programme d’études et, à une époque où les inscriptions dans les programmes de sciences humaines sont en baisse, les inscriptions dans le cours ont quadruplé et de nouveaux cours ont été créés, y compris le cours extrêmement populaire intitulé «Women and Popular Culture: Garbo to Gaga » (Les femmes et la culture populaire : de Garbo à Gaga). À une période où les arts libéraux font l’objet de débats dans les médias, Wendy prouve la force profondément transformatrice des sciences humaines, en fait, elle reproduit cette force.



Anne Marie Ryan
Earth Science Department | Département des sciences de la Terre,
Dalhousie University | Université Dalhousie

Those who have met Anne Marie Ryan and start a conversation about teaching and learning, immediately feel inspired and transformed. Anne Marie is a visionary who passionately investigates teaching with her students and colleagues alike. As a professor of geology, she engages her students by probing the depth of geological knowledge as well as exploring ethical responsibilities and environmental issues. Anne Marie reaches for the frontier of the human mind to awaken her students’ thirst for the natural world and motivates them to be socially responsible citizens who can make positive changes in the world. She has facilitated workshops on Geoethics at international conferences.

A celebrated scholar and teacher, Anne Marie developed a program for early career science faculty and established a science leadership and communication certificate. She is recognised by her peers as a “champion for a different kind of education for science students.” Creating spaces where students can thrive, take risks, and share their unique perspectives, Anne Marie instills her students with powerful scientific values and exceptional reasoning skills. As one of her students says, “Dr. Anne Marie Ryan inspired me to take risks, to challenge myself, and step outside my comfort zone. Ultimately, to become a stronger leader.”

 

Ceux et celles qui ont rencontré Anne Marie Ryan et qui entament avec elle une conversation sur l’enseignement et l’apprentissage se sentent immédiatement inspirés et transformés. Anne Marie est une visionnaire qui explore passionnément l’enseignement avec ses étudiants, ses étudiantes et ses collègues. En tant que professeure de géologie, elle motive ses étudiants et ses étudiantes en scrutant la profondeur du savoir géologique ainsi qu’en explorant les responsabilités éthiques et les questions environnementales. Anne Marie tente d’atteindre les frontières de l’esprit humain afin d’éveiller la soif de ses étudiants et de ses étudiantes pour le monde naturel et les motiver à devenir des citoyens et des citoyennes socialement responsables qui peuvent effectuer des changements positifs dans le monde. Elle a dirigé des ateliers de géo-éthique lors de congrès internationaux.

Chercheuse et enseignante renommée, Anne Marie a mis sur pied un programme destiné aux professeurs et aux professeures de sciences qui débutent dans leur carrière et elle a créé un certificat de leadership et de communication en sciences. Ses pairs la reconnaissent comme une « championne pour un type d’éducation différent des autres à l’intention des étudiants et des étudiantes de sciences. » Elle crée des espaces où les étudiants et les étudiantes peuvent s’épanouir, prendre des risques et partager leurs perspectives uniques. Elle instille à ses étudiants et à ses étudiantes de fortes valeurs scientifiques et des compétences exceptionnelles en matière de raisonnement. Un de ses étudiants a déclaré : « Madame Anna Marie Ryan m’a inspiré à prendre des risques, à me mettre moi-même au défi et à sortir de ma zone de confort. En fin de compte, à devenir un leader plus puissant. »



Helga Thorson
Department of German and Slavic Studies | Département d’études germaniques et slaves,
University of Victoria | Université de Victoria

Helga Thorson strives to get her students and colleagues ‘to think higher and feel deeper’. Through her ground breaking Holocaust I-witness field school, she represents the ultimate goal of education: making humanity better. Helga’s innovations with experiential, place-based field schools support intergenerational learning and build support for intercultural differences. Her teaching inspires ethical transformation in her students and changes their lives. Helga has inspired colleagues from Victoria to Vienna who seek ways of teaching that reach students’ hearts as well as their minds.

Helga’s students and colleagues recognize her success in creating a model for education that places the whole human being in an ethical engagement with humanity’s past, present, and future. Her students gain from critically contemplating an historical site and learning how what occurred there is memorialized, or not, in the present day. Her students hear the testimonies of those who lived through an event and come to see themselves as the bearers of memory responsible for ensuring human rights. While Helga’s primary focus in Germanic studies is on the Holocaust, she connects a global community of field school educators, and her scholarship draws important parallels between Holocaust and Indigenous Studies. As Helga says, “deep learning is not easy. It involves challenging who you are as a person, a society, a culture, and sometimes as a nation.”

 

Helga Thorson fait tout son possible pour que ses étudiants, ses étudiantes et ses collègues « pensent plus haut et ressentent plus profondément. » Grâce à son école de terrain « Holocaust I-witness » (Témoin de l’Holocauste), elle représente le but ultime de l’enseignement : rendre l’humanité meilleure. Les innovations d’Helga, avec ses écoles de terrain basées dans divers lieux, soutiennent l’apprentissage inter-générationnel et érigent un soutien pour les différences inter-culturelles. Son enseignement inspire une transformation éthique parmi ses étudiants et ses étudiantes et change leur vie. Helga a inspiré des collègues, de Victoria à Vienne, qui recherchent des moyens d’enseigner qui atteignent le coeur des étudiants et des étudiantes ainsi que leur cerveau.

Les étudiants, les étudiantes et les collègues d’Helga ont reconnu sa réussite quand elle a créé un modèle d’enseignement qui place l’être humain tout entier dans un engagement éthique avec le passé, le présent et l’avenir de l’humanité. Ses étudiants et ses étudiantes acquièrent des connaissances en contemplant de façon critique des sites historiques et en apprenant comment ce qui s’est passé sur ces lieux a été immortalisé ou non, au jour d’aujourd’hui. Ses étudiants et ses étudiantes entendent les témoignages de ceux et celles qui ont vécu des événements et ils et elles viennent les voir en personne, en tant que porteurs de mémoire responsables d’assurer les droits humains. Bien que l’objectif principal d’Helga en études germaniques porte sur l’Holocauste, elle relie une communauté globale de professeurs et de professeures d’écoles de terrain et ses recherches soulignent d’importants parallèles qui existent entre l’Holocauste et les études autochtones. Comme le dit Helga : « l’apprentissage approfondi n’est pas facile. Cela implique de mettre au défi qui vous êtes en tant que personne, en tant que société, en tant que culture et parfois, en tant que nation. »

 



Sarah Todd
School of Social Work | École de travail social,
Carleton University | Université Carleton

Sarah Todd teaches and leads by listening passionately to people’s stories, then responds ethically with humility, collegiality and collaboration. Sarah calls this ‘critically reflective conversation’. When her Social Work students have thoughtful and respectful conversations about challenging issues, they see links between their individual goals and their civic responsibility for enhancing democracy. For example, she uses simulations where her students learn to discuss sex practices with clients in a respectful manner. As one of her students says, “Dr. Todd has truly changed my life in more ways than one and continues to be an empowering leader that demonstrates critical values and ethics in all the work she does…a driving force for change, equity and inclusion.”

Sarah innovates in her own class and then shares these innovations across her institution and beyond. For example, Sarah integrated e-Portfolios first in her own class to enhance reflection, then integrated portfolios across the program. Next, she supported their use at the institutional level through a peer support network, and finally shared the lessons learned nationally. Sarah’s educational leadership is collaborative. With colleagues she established the first publicly funded school of Social Work in the Dominican Republic. She works with students and instructors to evoke a sense of awe and humility ensuring the critically reflective conversations continue.

 

Sarah Todd enseigne et dirige en écoutant avec passion les récits que lui font les gens, ensuite elle répond de façon éthique avec humilité, collégialité et collaboration. Sarah appelle cela une « conversation critique réflective ». Quand ses étudiants et ses étudiantes de travail social ont des conversations réfléchies et respectueuses sur des questions difficiles, ils et elles voient le lien qui existe entre leurs objectifs individuels et leur responsabilité civique pour renforcer la démocratie. Par exemple, Sarah emploie des simulations dans lesquelles ses étudiants et ses étudiantes apprennent à discuter de pratiques sexuelles avec des clients et des clientes d’une manière respectueuse. Comme l’a déclaré une de ses étudiantes : « Madame Todd a vraiment changé ma vie de plus d’une façon et elle continue à être un leader stimulant qui montre des valeurs et des éthiques critiques dans tout le travail qu’elle accomplit… une force directrice pour le changement, l’équité et l’inclusion. »

Sarah innove dans sa propre salle de classe puis elle partage ces innovations avec d’autres secteurs de son établissement et au-delà. Par exemple, Sarah a intégré les e-portfolios tout d’abord dans sa propre classe afin d’améliorer la réflexion, puis elle a intégré les portfolios dans l’ensemble du programme. Ensuite, elle a soutenu leur emploi au niveau de l’établissement grâce à un réseau de soutien composé de pairs, et finalement, elle a partagé les leçons apprises au niveau national. Le leadership éducationnel de Sarah est basé sur la collaboration. Avec des collègues, elle a établi la première école de travail social subventionnée publiquement en République Dominicaine. Elle travaille avec des étudiants et des étudiantes, et avec des instructeurs et des instructrices, pour évoquer un sens d’admiration et d’humilité, ce qui permet aux conversations critiques réflectives de continuer.