2018 Lauréats de prix

Press Release

The Society for Teaching and Learning in Higher Education (STLHE) and D2L are thrilled to announce the five outstanding post-secondary educators who have been named winners of the 2018 D2L Innovation Award in Teaching and Learning:

Communiqué de presse

La Société pour l’avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur (SAPES) et D2L sont fiers d’annoncer le nom des cinq éducateurs de niveau postsecondaire d’exception qui se méritent le Prix d’innovation en pédagogie D2L 2018 :

Lyn Baldwin, Department of Biological Sciences, Thompson Rivers University | Département de sciences biologiques, Université Thompson Rivers
Bernard Charlin, Department of Surgery, University of Montréal | Département de chirurgie, Université de Montréal
Alec Couros, Faculty of Education, University of Regina | Faculté d’éducation, Université de Regina
Stephen MacNeil, Department of Chemistry and Biochemistry, Wilfrid Laurier University | Département de chimie et de biochimie, Université Wilfrid Laurier
Barbara Sinclair, Arthur Labatt Family School of Nursing, Western University | École de médecine familiale et de soins infirmiers Arthur Labatt, Université Western


Lyn Baldwin
Department of Biological Sciences, Thompson Rivers University | Département de sciences biologiques, Université Thompson Rivers

By integrating drawing and creative writing into her botany courses, Dr. Baldwin reaches outside her discipline to engage students in deep and meaningful learning. In her natural history and ecology classes, her innovative use of place-based pedagogy provides important scaffolding to contextualize abstract and theoretical concepts. Her students use the tools of both art and science to transform and translate their learning beyond the classroom. Through the Pedagogy of Place community of practice she initiated, Dr. Baldwin developed and field-tested many place-based teaching assignments. These and others are now available through the STLHE Green Guide: Place-Based Education: An Inter and Multidisciplinary Approach.

En intégrant le dessin et l’écriture créative, Lyn Baldwin, PhD, va au-delà de sa discipline pour favoriser l’apprentissage profond et significatif des étudiants. Dans ses classes d’histoire naturelle et d’écologie, son emploi de la pédagogie adaptée au milieu offre des échafaudages importants pour mettre en contexte des concepts abstraits et théoriques. Ses étudiants utilisent à la fois les outils de l’art et ceux des sciences pour transformer et traduire leur apprentissage au-delà de la salle de classe. Par le biais du concept de pratique communautaire qu’elle a mis sur pied, Pedagogy of Place, Lyn Baldwin a développé et mis à l’essai de nombreuses tâches d’enseignement adaptées au milieu. Ces tâches, ainsi que d’autres, sont maintenant accessibles par le biais des Guides verts de la SAPES : Place-Based Education: An Inter and Multidisciplinary Approach.


Bernard Charlin
Department of Surgery, University of Montréal | Département de chirurgie, Université de Montréal

Dr. Charlin has made exceptional contributions to Health Sciences teaching and learning nationally and internationally. Recognizing the challenges of teaching and developing clinical reasoning skills in medical students, he developed an innovative approach to explore the nature of clinical reasoning using knowledge modeling and a concordance test (an assessment approach that helps determine whether students have successfully organized information to make accurate clinical decisions). He developed the Concordance of Judgment Learning Tool that allows students and professionals-in-practice to compare their judgment(s) with that of experts, and learn from their reasoning and justifications. This innovation has been widely adopted in the health professions. In 2015, Dr. Charlin received the Duncan Graham Award for Lifelong Contributions to Medical Education.

Le Dr Charlin a apporté des contributions exceptionnelles à l’enseignement et à l’apprentissage des sciences de la santé aux niveaux national et international. Ayant reconnu les défis présentés par l’enseignement et l’acquisition des compétences en raisonnement clinique parmi les étudiants en médecine, il a mis sur pied une approche innovatrice pour explorer la nature du raisonnement clinique en utilisant la modélisation des connaissances et un test de concordance (une approche d’évaluation qui permet de déterminer si les étudiants ont réussi à organiser les informations afin de prendre des décisions cliniques exactes). Il a développé le Concordance of Judgment Learning Tool qui permet aux étudiants et aux professionnels pratiquants de comparer leur(s) jugement(s) avec ceux d’experts et ainsi d’apprendre de leur raisonnement et de leurs justifications. Cette innovation a été largement adoptée dans les professions de la santé. En 2015, le Dr Charlin a obtenu le Duncan Graham Award for Lifelong Contributions to Medical Education.


Alec Couros
Faculty of Education, University of Regina | Faculté d’éducation, Université de Regina

Dr. Couros is a well-known pioneer in the field of open education and online learning. His innovative courses feature educational technology-facilitated student engagement such as the #ETMOOC lipdub assignment where creative relationship-building occurs among 12,000 students from different countries. Not only do his assignments result in his Education students creating effective personal learning networks that transcend the boundaries of the course, but his students also gain competence using a wide spectrum of educational technology tools, while establishing their online identity. Student self-assessments and reassessments both empower his students and facilitate mentoring opportunities as they continue to learn and exchange ideas with experts from around the world.

Alec Couros, PhD, est un pionnier bien connu dans le domaine de l’éducation et de l’apprentissage en ligne. Ses cours innovateurs présentent des caractéristiques telles que la participation éducative des étudiants facilitée par la technologie, par exemple le devoirs lipdub #ETMOOC, où l’établissement créatif de relations se produit entre 12 000 étudiants de pays différents. Non seulement les devoirs qu’il donne à ses étudiants ont pour résultats que ses étudiants en éducation créent des réseaux d’apprentissage personnels efficaces qui transcendent les limites du cours, mais ils acquièrent également des compétences grâce à l’utilisation d’un grand éventail d’outils éducationnels technologiques tout en établissant leur identité en ligne. L’auto-évaluation et l’auto-réévaluation des étudiants rendent les étudiants autonomes et également facilitent les occasions de mentorat alors qu’ils continuent à apprendre et à échanger des idées avec des experts du monde entier.


Stephen MacNeil
Department of Chemistry and Biochemistry, Wilfrid Laurier University | Département de chimie et de biochimie, Université Wilfrid Laurier

Dr. MacNeil is a consummate innovator and institutional leader who is nationally recognized for his theoretically sound pedagogical innovations in chemistry education. His research-based metacognitive co-curriculum, for example, introduces students to the concept and importance of metacognition, while learning about organic chemistry. Weekly learning task inventories and learning task lists paired with asking students to rate their confidence when responding to clicker questions and to predict their grade one week and 24-hours prior to test-taking, challenges them to reflect on and assess their learning (perceived and actual) and overall test preparedness. Two-stage collaborative testing and blended/flipped classroom methods with a focus on formative assessment are also signature to Dr. MacNeil’s teaching. Through his national leadership roles, Dr. MacNeil seeks to build capacity in chemistry education research.

Stephen MacNeil, PhD, est un innovateur par excellence et un leader institutionnel reconnu au niveau national pour ses innovations pédagogiques valables sur le plan théorique en enseignement de la chimie. Son programme de cours métacognitif basé sur la recherche, par exemple, introduit les étudiants au concept et à l’importance de la métacognition, tout en leur enseignant la chimie organique. Chaque semaine, les étudiants doivent accomplir des tâches d’apprentissage d’inventaires et des tâches d’apprentissage de listes, ils doivent également indiquer leur niveau de confiance quand ils répondent à des questions en cliquant et ils doivent prédire leur note une semaine et ensuite 24 heures avant l’examen. Ces activités mettent les étudiants au défi, elles les forcent à réfléchir sur leur apprentissage et à évaluer celui-ci (perçu et réel) et elles les préparent aux examens. Stephen MacNeil utilise également des examens en collaboration à deux étapes ainsi que des méthodes de salle de classe interactive/inversée avec concentration sur l’évaluation formative. Grâce à ses rôles de leadership au niveau national, Stephen MacNeil cherche à renforcer les capacités dans le domaine de la recherche en enseignement de la chimie.


Barbara Sinclair
Arthur Labatt Family School of Nursing, Western University | École de médecine familiale et de soins infirmiers Arthur Labatt, Université Western

Barbara Sinclair is a passionate educational leader. Her dedication to incorporating simulation in nursing education, while still a relatively new approach, resulted in technology-enhanced simulation being integral to all four years of Western’s nursing curriculum, thus providing students the opportunity to apply theory to practice and master essential nursing skills in a safe environment. Her electronic health (eHealth) record simulation system, for instance, engages students in complex case scenarios with a focus on patient safety and medication errors. Similarly, a collaboration with a fourth year student to develop an electronic medication administration record (eMAR) incorporating barcode technology, now aids nursing students in learning how to administer medications using technology they will encounter in Canadian healthcare facilities.

Barbara Sinclair est une chef de file éducationnelle passionnée. Son dévouement pour incorporer la simulation dans son enseignement des soins infirmiers, une approche encore très nouvelle, a eu pour résultat que la simulation améliorée par les technologies fait maintenant partie intégrante du programme de cours de quatre ans de soins infirmiers à l’Université Western, ce qui donne aux étudiants la possibilité d’appliquer la théorie à la pratique et de maîtriser les compétences essentielles en soins infirmiers dans un environnement sécuritaire. Son système de simulation des dossiers médicaux (eHealth), par exemple, engage les étudiants dans des scénarios de cas complexes avec concentration sur la sécurité des patients et les erreurs de médication. De même, une collaboration avec une étudiante de quatrième année pour développer un dossier électronique d’administration de médicaments (eMAR) qui incorpore la technologie des codes-barres, permet maintenant aux étudiants en soins infirmiers d’apprendre comment administrer les médicaments en utilisant la technologie qu’ils trouveront dans les établissements de soins de santé canadiens.