Nouvelles et mises à jour

Lauréate du Prix Alan Blizzard pour 2019

Félicitations à l’équipe de l’Université Thompson Rivers pour leur projet en collaboration intitulé « Knowledge Makers ».

L’équipe se compose de l’aîné Mike Arnouse, l’aînée Doreen Kenoras, l’aînée Estella Patrick Moller, Dre Margaret Vickers Hyslop, Paul Michel, Professeur Rod McCormick, Vernie Clement, Joanne Brown, Dre Sereana Naepi, Doyenne Airini, Doyenne Chris Adam, Misty Antoine, Dre Lisa Bourque Bearskin, Sheila Blackstock, Baihua Chadwick, Professeure agrégée Natalie Clark, Doyen Tom Dickinson, Doyen Doug Ellis, Troy Fuller, Dr James Gaisford, Kathy Gaynor, Garry Gottfriedson, Doyen Michael Henry, Professeure agrégée Shelly Johnson, June Kelly, Brian Lamb, Donald Lawrence, Crystalyn Lemieux, Roxane Letterlough, Professeur agrégé Courtney Mason, Tina Matthew, Doyen Rick McCutcheon, Donna McGrath, Doyen Brad Morse, Doyenne Donna Murnahagn, Dre Mahtab Nazemi, Vice-recteur associé Don Poirier, Doyen Baldev Pooni, Karie Russell, Dre Darlene Sanderson, Dre Sandra Vermuellen, et Professeur émérite Patrick Walton.

« Knowledge Makers » est une initiative d’enseignement en collaboration dans laquelle des étudiants autochtones apprennent à faire de la recherche et à publier des résultats de recherche en tant que chercheurs autochtones. Basé à l’Université Thompson Rivers, le programme rassemble chaque année jusqu’à 15 étudiants autochtones du premier cycle de toute l’université pour apprendre à « produire des connaissances » en utilisant une approche multimodale. Depuis 2015, près de 40 dirigeants universitaires, aînés, professeurs, employés et membres de la communauté ont contribué à ce programme annuel, non-crédité, de quatre mois. Pour les « Knowledge Makers » l’enseignement collaboratif est un processus qui consiste à travailler ensemble pour atteindre un but commun : des chercheurs autochtones solides, ciblés et confiants. Les caractéristiques de la collaboration entre les membres de l’équipe comprennent : un apprentissage dirigé par des aînés, l’usage d’une plateforme d’apprentissage en ligne (e-portfolio Knowledge Makers), un atelier sur les méthodes de recherche, le mentorat par des chercheurs autochtones expérimentés, l’apprentissage par projet donnant lieu à la publication d’articles de journaux commentés, une supervision individuelle et des approches autochtones en matière d’apprentissage et d’enseignement.

Comments are closed.