2015 3M National Teaching Fellows

Press release

The Society for Teaching and Learning in Higher Education and 3M Canada are pleased to announce this year’s 3M National Teaching Fellows:

Communiqué de presse

La Société pour l¹avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur et la compagnie 3M Canada sont heureuses d’annoncer les noms des lauréats nationaux 3M en enseignement de cette année :

 

Ann Bigelow, Department of Psychology / Département de psychologie,
St. Francis Xavier University / Université St. Francis Xavier.
Etienne Côté, Atlantic Veterinary College / Collège vétérinaire de l’Atlantique,
University of Prince Edward Island / Université de l’Île-du-Prince-Édouard
David Creelman, Department of Humanities and Languages / Département des humanités et des langues,
University of New Brunswick, Saint John / Université du Nouveau-Brunswick, Saint-Jean

Sara Harris, Earth, Ocean, and Atmospheric Sciences / Sciences de la terre, de l’océan et de l’atmosphère,
University of British Columbia / Université de la Colombie-Britannique

Steve Joordens, Department of Psychology / Département de psychologie,
University of Toronto / Université de Toronto

Veselin Jungic, Department of Mathematics / Département de mathématiques,
Simon Fraser University / Université Simon Fraser

Peter Ostafichuk, Department of Mechanical Engineering / Département de génie mécanique,
University of British Columbia / Université de la Colombie-Britannique

Jessica Riddell, English / Anglais,
Bishop’s University / Université Bishop’s

Pamela Toulouse, School of Education / École des sciences de l’éducation,
Laurentian University / Université Laurentienne

Jin-Sun Yoon, School of Child and Youth Care / École des soins pour enfants et adolescents,
University of Victoria / Université de Victoria


Ann Bigelow
Department of Psychology / Département de psychologie
St. Francis Xavier University / Université St. Francis Xavier
 2015 3MNTF Ann Bigelow_web

Ann Bigelow is Canada’s godmother of Service Learning, a teaching method that combines theory with reflective practice. Students participating in Service Learning complete a placement in the community either at home or abroad, such as working on fair-trade coffee projects, tilling community gardens, or facilitating English lessons. They learn first hand about history, politics and culture; they see their own communities differently, and for many their participation in service learning, either course-based or immersion, is the defining change point of their university experience. As a result of Ann’s dedication to the integration of service learning into post-secondary education, a movement was launched across Canada with programs now being offered in every province, a national organization was born, and thousands of students across our country are being positively transformed into engaged citizens.

As one of her colleagues put it, “Dr. Ann Bigelow is a teacher-researcher par excellence, one who is at once a scientist and a humanitarian of great depth. To be taught by Ann Bigelow is to be touched by the brush of excellence.”

 

Ann Bigelow est la marraine de l’apprentissage par le service, une méthode d’enseignement qui allie la théorie avec la pratique réflective. Les étudiants qui participent à un apprentissage par le service effectuent un placement dans la communauté, soit au pays soit à l’étranger, par exemple ils travaillent pour un projet de café équitable, ils cultivent des jardins potagers communautaires ou encore ils participent à l’enseignement de l’anglais. Ils apprennent de première main des leçons d’histoire, de politique et de culture; ils voient leurs propres communautés d’un oeil différent et pour beaucoup d’entre eux, leur participation à l’apprentissage par le service, que celui-ci soit basé sur un cours ou sur l’immersion, constitue le véritable changement déterminant dans leur expérience universitaire. Suite au dévouement d’Ann à l’intégration de l’apprentissage par le service dans l’enseignement supérieur, un mouvement a été lancé d’un bout à l’autre du Canada et des programmes sont offerts dans chaque province, une association nationale a été créée et des milliers d’étudiants de tout le Canada sont transformés de façon positive pour devenir des citoyens engagés.

Comme l’a dit une de ses collègues : « Ann Bigelow est une enseignante-chercheuse par excellence, elle est à la fois une scientifique et une profonde humanitaire. Être enseigné par Ann Bigelow, c’est être touché par le pinceau de l’excellence. »


Étienne Côté
Atlantic Veterinary College / Collège vétérinaire de l’Atlantique
University of Prince Edward Island / Université de l’Île-du-Prince-Édouard
 2015 3MNTF Etienne Cote_web

Etienne Côté teaches with heart, both literally and figuratively. He advises his veterinary cardiology students to remember that when they’re in the examination room with a pet and an owner, they are dealing with more than one heart. In such complex and intense situations, he wants the student to feel that it is OK not to know, but it is not OK not to care.

What fuels Etienne is the challenge of recognizing a need, then its corresponding opportunity, and addressing them together in a new way. This includes stepping outside his comfort zone to do long-distance surgery by Skype with a recent graduate. The patient was in Alaska, and Etienne was assisting from five time zones away. To help students study, he co-created the Veterinary Board Exam Game which students routinely use during “down times” on clinical rotations and during impromptu games nights. And he developed a Veterinary Drug Index app that creates a direct connection between pharmacology and daily veterinary practice.

 

Étienne Côté enseigne avec son coeur, littéralement et figurativement. Il conseille à ses étudiants en cardiologie vétérinaire de se souvenir que lorsqu’ils sont dans la salle d’examen avec un animal domestique et son maître, ils ont à traiter plus qu’un seul coeur. Dans de telles situations complexes et intenses, il souhaite que les étudiants se rendent compte qu’il est acceptable de ne pas savoir, mais qu’il n’est pas acceptable de ne pas avoir d’empathie.

Ce qui enflamme Étienne, c’est le défi de reconnaître un besoin et les possibilités correspondantes, et ensuite de répondre aux deux ensemble d’une nouvelle manière. Ceci veut parfois dire qu’il faut sortir de sa zone de confort et pratiquer une opération chirurgicale par Skype avec un récent diplômé. Le patient était en Alaska et Étienne a assisté le vétérinaire alors qu’il se trouvait à cinq fuseaux horaires de distance. Pour aider les étudiants à étudier, il a co-créé le Veterinary Board Exam Game (Jeu de l’examen du Conseil vétérinaire), que les étudiants utilisent pendant leurs « temps libre » quand ils sont en rotation clinique et au cours des soirées de jeu impromptues. Il a également mis sur pied une application, Veterinary Drug Index (Indice des médicaments vétérinaires) qui permet de créer une connexion directe entre la pharmacologie et la pratique vétérinaire quotidienne.


David Creelman
Department of Humanities and Languages / Département des humanités et des langues
University of New Brunswick, Saint John / Université du Nouveau-Brunswick, Saint-Jean
 Joy Cummings Photo UNB

English professor David Creelman is a champion of first-year students. He led the efforts to start the “Student Persistence Program,” which includes a first-year experience course, an “early warning system,” and a mentor-led Learning Communities Project. All of these help ensure that students successfully navigate that difficult transition to university life.

David’s devotion to his teaching is described by one student as “galvanizing” and “inspirational” by another. A believer in change, renewal, and rejuvenation, David commits himself to improving his own teaching and developing an enlightened and lively teaching and learning environment for students and fellow faculty. To that end, he led the development of a Teaching and Learning Centre at his university. A multiple award winner, David leads by example, sharing his energy, creative spirit, and passion to innovate and to foster the opportunities for students’ and colleagues’ academic, personal, and professional success.

 

Le professeur d’anglais David Creelman est un champion des étudiants de première année. Il a été à la tête des efforts menés pour lancer le « Student Persistence Program » (Programme de ténacité des étudiants), qui comprend un cours de transition en première année, un système de détection précoce et un projet de communautés d’apprentissage dirigées par un mentor. Toutes ces mesures permettent d’assurer que les étudiants réalisent fructueusement cette période de transition dans la vie universitaire.

Le dévouement de David pour son enseignement est décrit par un de ses étudiants comme « galvanisant » et « inspirant » par un autre. Fervent partisan du changement, du renouvellement et du rajeunissement, David est pleinement engagé dans l’amélioration de son propre enseignement et dans le développement d’un environnement pédagogique éclairé et vivant pour ses étudiants et pour ses collègues. À cette fin, il a dirigé la mise en place d’un centre d’enseignement et d’apprentissage dans son université. David a obtenu de nombreuses récompenses. Il mène par l’exemple, il partage son énergie, son esprit créatif et sa passion pour innover et créer des opportunités pour assurer la réussite académique, personnelle et professionnelle de ses étudiants et de ses collègues.



Sara Harris
Earth, Ocean, and Atmospheric Sciences / Sciences de la terre, de l’océan et de l’atmosphère
University of British Columbia / Université de la Colombie-Britannique
 2015 3MNTF Sara Harris_web

Sara Harris is “simply an amazing instructor.” This comment is repeated again and again by students in her classes of over 250 students. They are engaged by her use of interactive teaching methods such as i>clickers, peer instruction, and concept sketches to learn all they can about climate change. As one student said “ Although I am not an earth sciences major, the skill of critical thinking that Dr. Harris promoted and emphasized will help me the rest of my career and the rest of my life.”

At a time in which climate change is uppermost in our minds, she pioneered one of UBC’s first Massive Open Online Courses on “Climate Literacy,” incorporating active learning methods, such as creating a student-led crowd-sourced map of climate change and climate impacts. This map is now a valuable open resource with contributions from all over the world. And Sara has had a pivotal role in transforming the teaching in her home department of Earth, Oceans and Atmospheric Sciences. Most of her colleagues have switched from lecture-based teaching to using a variety of research-based instructional strategies. As Carl Weiman , the Nobel Laureate, comments “Sara stands out as a leader. She is among the best I have seen, and I have seen some of the best everywhere.”

Sara Harris est « tout simplement un professeur remarquable ». Ce commentaire est maintes fois répété par les étudiants de ses classes de plus de 250 inscrits. Ceux-ci sont engagés par son emploi de méthodes d’enseignement interactif telles que i>clikers, l’instruction par les pairs et les croquis de concept pour apprendre tout ce qu’ils peuvent apprendre sur les changements climatiques. Comme l’a déclaré un étudiant : « Bien que le cours sur les sciences de la terre ne soit pas ma majeure, les techniques de réflexion critique que le professeur Harris a encouragées et soulignées vont m’aider pour le reste de ma carrière et le reste de ma vie. »

À une période où les changements climatiques sont au coeur de nos préoccupations, elle a été la première à enseigner l’un des cours en ligne ouverts et massifs de l’Université de la Colombie-Britannique sur « l’alphabétisation climatique », dans lequel elle a incorporé des méthodes d’apprentissage actif telles que la création d’une carte des changements climatiques et de leurs effets, dirigée par les étudiants et enrichie par les usagers. Cette carte est aujourd’hui une ressource ouverte précieuse qui contient des contributions venues du monde entier. Et Sara a joué un rôle primordial dans la transformation de l’enseignement pratiqué dans son département des sciences de la terre, de l’océan et de l’atmosphère. La plupart de ses collègues sont passés d’un enseignement centré sur des cours magistraux à l’utilisation de stratégies d’instruction basées sur la recherche. Comme l’a déclaré Carl Weiman, lauréat du Prix Nobel, « Sara est une figure de proue au chapitre des chefs de file. Elle est une des meilleures que j’aie vues et j’ai vu de nombreux meilleurs un peu partout. »


Steve Joordens
Department of Psychology / Département de psychologie
University of Toronto / Université de Toronto
 2015 3MNTF Steve Joordens_web

Steve Joordens is an educational activist. Like so many who teach first-year Psychology, Steve routinely faces classes of 1700+ students, but rather than bemoan the problems of the megaclass, he invents solutions. His technological innovations – peerScholar, mtuner, Digital Labcoat – help students feel like they are part of an intimate discussion, no matter where they are in the world. Witness this message from one of his students: “I have just completed the 2 mtuners and I am feeling so awesome now! It’s 6 a.m in Vietnam, and a new day comes with a lot of energy after a sleepless night! I want to say THANK YOU!”

His spirit of innovation brought him to the attention of the Bill and Melinda Gates Foundation, which funded the transformation of his face-to-face class into a MOOC: a Massive Open Online Course. Steve believes that education is the best way we have to improve lives and living conditions around the world, and to that end, he contributes his expertise and that of his lab the Global Teenager Project, an initiative that brings young people from 40 different countries together to learn about issues of child rights in learning circles. An innovator, activist, and passionate lecturer, Steve Joordens uses his classroom to bring the world together.

 

Steve Joordens est un activiste en matière d’éducation. Comme beaucoup d’autres professeurs qui enseignent des cours de première année de psychologie, Steve doit souvent enseigner à des classes de plus de 1700 étudiants, mais plutôt que de se lamenter sur les problèmes que posent les méga-classes, il invente des solutions. Ses innovations technologiques – peerScholar, mtuner, Digital Labcoat – aident les étudiants à avoir le sentiment de faire partie d’une discussion intime, où qu’ils se trouvent dans le monde. Regardez ce message d’une de ses étudiantes : « Je viens de terminer 2 “mtuners” et je me sens en pleine forme maintenant! Il est 6 heures du matin au Vietnam et cette nouvelle journée se présente avec beaucoup d’énergie après une nuit sans sommeil! Je tenais à dire MERCI! »

Son sens de l’innovation a attiré sur lui l’attention de la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a subventionné la transformation de sa classe en face à face en cours en ligne ouvert et massif (MOOC). Steve pense que l’éducation est la meilleure manière d’améliorer la vie et les conditions de vie partout dans le monde et à cette fin, il apporte son expertise et celle de son laboratoire, le Global Teenager Project, une initiative qui rassemble des jeunes de 40 pays différents pour s’informer sur des questions concernant les droits des enfants dans les cercles d’apprentissage. Steve Joordens, un innovateur, un activiste et un enseignant passionné, utilise sa salle de classe pour rassembler le monde. 


Veselin Jungic
Department of Mathematics / Département de mathématiques
Simon Fraser University / Université Simon Fraser
 2015 3MNTF Veselin Jungic_web

Students call Veselin Jungic the Math Therapist. With a passion for mathematics and his devotion to students, Veselin Jungic has an impressive capacity to bring his subject alive for the most varied audiences – from young to old, from rural to professional, from the most academically challenged to the most advanced students. He understands that mathematics can be a stumbling block for many of those with, as he puts it, “deep mathematical scars,” but he recognises how crucial numeracy and mathematical competence are for success in today’s world. And even more, he shares with them how learning math is a form of soul-searching. His No-Fear Mathematics, Math Catcher, Math Girl programs build students’ confidence.

Veselin has a dream of educational equality, particularly for aboriginal people in Canada. He has developed and taught the math component of the SFU Aboriginal University Preparation Program, and he also organizes and coordinates a province-wide outreach program in BC called the Math Catcher Outreach Program. His goal is to encourage and support mathematical education among the aboriginal population.

 

Les étudiants disent de Veselin Jungic qu’il est un thérapeute des mathématiques. Avec sa passion pour les mathématiques et son dévouement envers les étudiants, Veselin Jungic a une capacité impressionnante pour faire vivre sa matière devant les auditoires les plus variés – des plus jeunes aux plus vieux, des milieux ruraux aux milieux professionnels, des étudiants les plus en difficultés scolaires aux étudiants les plus brillants. Il comprend que les mathématiques peuvent représenter un obstacle majeur pour beaucoup de ceux qui ont, comme il le qualifie lui-même, « des cicatrices mathématiques profondes », toutefois il reconnaît l’importance primordiale de la numératie et de la compétence en mathématiques pour réussir dans le monde d’aujourd’hui. Et plus encore, il partage avec eux comment l’apprentissage des mathématiques offre une occasion d’examiner son âme. Ses programmes, No-Fear Mathematics, Math Catcher et Math Girl, permettent aux étudiants de renforcer leur confiance en soi.

Veselin rêve d’égalité en éducation, en particulier pour les Autochtones du Canada. Il a créé et enseigné la composante mathématique du Programme préparatoire à l’université pour les Autochtones de l’Université Simon Fraser et il organise et coordonne également un programme de rayonnement offert dans toute la province de Colombie-Britannique intitulé Math Catcher Outreach Program. Son objectif est d’encourager et de soutenir l’enseignement des mathématiques aux Autochtones. 


Peter Ostafichuk
Department of Mechanical Engineering / Département de génie mécanique
University of British Columbia / Université de la Colombie-Britannique
 2015 3MNTF Peter Ostafichuk_web

Peter Ostafichuk is a catalyst for change in engineering education. His students’ projects compel them to design engineering solutions for society’s most pressing needs. Examples include a device to detect and remove landmines, a vehicle to rescue survivors of a natural disaster, and a mechanical chair to help persons with neurological diseases perform therapeutic exercises. He writes, “I believe my peers and I have a duty to instil in our students the societal, environmental, and ethical responsibilities that all engineers carry.”

Dr. Pete, as he is known to a generation of students, is deeply committed to a personalized and very human approach to engineering education. At UBC, he was instrumental in transforming elements of the Mechanical Engineering program that had followed a traditional format, and he introduced such new features as team-based and project-based learning and organized design competitions involving engineer-client simulations. He has become a role model for other professors and has worked with other institutions, supporting them as they revise their programs in engineering. His teaching is about the kind of “deep learning” that is transformational for the lives of students and that strives to change the world.

 

Peter Ostafichuk est un catalyseur pour le changement en matière d’enseignement du génie. Les projets de ses étudiants consistent à concevoir des solutions d’ingénierie pour les besoins les plus pressants de la société, par exemple : un dispositif pour détecter et éliminer les mines terrestres, un véhicule pour secourir les survivants d’une catastrophe naturelle, une chaise mécanique pour aider les personnes souffrant de maladies neurologiques à faire des exercices thérapeutiques. Il déclare : « Je crois que mes pairs et moi-même avons le devoir d’inculquer à nos étudiants les responsabilités sociales, environnementales et éthiques qui incombent à tous les ingénieurs. »

Dr Pete, comme l’appelle toute une génération d’étudiants, est profondément engagé à enseigner le génie d’une manière personnalisée et très humaine. À l’Université de la Colombie-Britannique, il a joué un rôle majeur dans la transformation de nombreux éléments du programme de génie mécanique qui avait longtemps suivi un format traditionnel et il a introduit de nouvelles composantes telles que l’apprentissage basé sur le travail d’équipe et sur des projets. Il a également organisé des concours de création qui impliquaient des simulations ingénieur-client. Il a servi de modèle à d’autres professeurs et a collaboré avec d’autres établissements en leur offrant de l’aide quand ceux-ci ont révisé leurs programmes de génie. Son enseignement est une sorte d’« apprentissage profond » qui transforme la vie des étudiants et qui vise à changer le monde. 


Jessica Riddell
English / Anglais
Bishop’s University / Université Bishop’s
 2015 3MNTF Jessica Riddell_web

Jessica Riddell’s business card should list “Party Planner” and “Knight Errant” just beneath “English Professor.” As one colleague says “When you walk into a room, you know if Jessica Riddell is in it. There is a bright, electric mood, a sense of occasion.” She insists that delight is at the centre of learning, and she ignites it by inviting her students join her in “revels” and “quests” in the process. Jessica reminds us that “an ideal teacher must generate delight to stir the heart and shape the mind.” She has come to recognize “not that we take academia too seriously, but that we don’t take party planning seriously enough.”

Jessica champions critical liberal education by having her students perform a public trial of Shakespeare. She promotes social activism by persuading a popular MTV program, 1girl5gays, to bring its production to Bishop’s and ignite campus conversations on sexuality. A celebration of undergrad research becomes an annual conference for Quebec universities. Revels and quests—the twin emblems on the shield of this knight errant and 3M Fellow.

 

La carte d’affaires de Jessica Riddell devrait inclure « organisatrice de fêtes » et « chevalière errante » juste au-dessous de « professeur d’anglais ». Comme l’a déclaré une de ses collègues : « Quand vous entrez dans une pièce, vous savez toute de suite si Jessica Riddell est là. Il y a une atmosphère lumineuse électrique, le sentiment de vivre un moment solennel. » Selon elle, le plaisir réside au centre de l’apprentissage et elle l’allume en invitant ses étudiants à se joindre à elle dans des « réjouissances » et des « quêtes » en cours de route. Jessica nous rappelle que « le professeur idéal doit susciter le plaisir pour toucher le coeur et former l’esprit. » Elle reconnaît que « ce n’est pas que nous prenons le milieu universitaire trop sérieusement, mais plutôt que nous ne prenons pas assez au sérieux l’organisation de fêtes. »

Jessica est championne de l’éducation libérale critique, elle demande à ses étudiants d’interpréter en public un procès de Shakespeare. Elle encourage l’activisme social en persuadant un programme populaire de MTV, 1girl5gays, d’apporter son émission à l’Université Bishop’s pour déclencher les conversations sur la sexualité sur le campus. La célébration de travaux de recherche menés par des étudiants de premier cycle devient un colloque annuel pour les universités du Québec. Réjouissances et quêtes – le double emblème qui figure sur le bouclier de cette chevalière errante et lauréate nationale 3M d’excellence en enseignement.


Pamela Toulouse
School of Education / École des sciences de l’éducation
Laurentian University / Université Laurentienne
 2015 3MNTF Pamela Rose Toulouse_web

At the heart of Pamela Toulouse’s teaching philosophy is the Ojibwe word Kinoomaage, a term that sums up the importance for her of compassion, community, reciprocity, critical thinking, engagement, interactivity, and humour. A role model amongst First Nations communities, she is a highly respected scholar in the areas of Indigenous student success and interactive pedagogy. Since 2004, she has conducted 115 workshops and presentations, helping to guide the Ontario conversation about First Nations, Métis and Inuit education.

“As a First Nations woman,” she writes, “I know, and have lived, all the negativity that schooling and life can offer. My family are survivors of a legacy of harm. I know that I have the ability to make a difference in my role as a teacher, researcher and human being”: and she does, combining passion, warmth, and rigour to guide a new generation of teachers.

 

Au coeur de la philosophie d’enseignement de Pamela Toulouse se trouve le mot ojibwe kinoomaage, un terme qui résume bien l’importance qu’elle accorde à la compassion, à la communauté, à la réciprocité, à la réflexion critique, à l’engagement, à l’interactivité et à l’humour. Elle a servi de modèle dans les communautés des Premières Nations et elle est une universitaire hautement respectée dans le domaine de la réussite des étudiants autochtones et de la pédagogie interactive. Depuis 2004, elle a dirigé 115 ateliers et présentations et a encouragé la conversation en Ontario sur l’éducation des Premières Nations, des Métis et des Inuit.

« En tant que femme originaire d’une Première Nation, écrit-elle, je connais et j’ai vécu toute la négativité que la scolarité et la vie peuvent offrir. Les membres de ma famille sont les survivants d’un héritage de douleur. Je sais que j’ai l’aptitude nécessaire pour faire une différence dans mon rôle d’enseignante, de chercheuse et d’être humain. » Et elle le fait, en combinant passion, chaleur et rigueur pour guider une nouvelle génération d’enseignants.

 


Jin-Sun Yoon
School of Child and Youth Care / École des soins pour enfants et adolescents
University of Victoria / Université de Victoria
 2015 3MNTF Jin-Sun Yoon_web

Jin-Sun Yoon came to Canada as a child from South Korea and is keenly aware of being a settler on traditional Indigenous territories. This has led her to work collaboratively with racialized, queer, immigrant, refugee, and Indigenous youth and communities. Her students talk about how she radically changes their way of thinking by challenging them to expand beyond traditional western ideas. She is known to bring difficult social issues into her classrooms—whether on campus or in a virtual online class—but students still love to attend her classes. Many stay in touch with her long after they graduate, as they continue to seek her mentorship and collaboration on projects.

A Teaching Professor in the School of Child and Youth Care, Jin-Sun works to create kind, compassionate, informed, and globally-minded practitioners who will make a difference in the lives of children, youth, families, and communities in Canada and internationally. In the words of a colleague, “Jin-Sun helps all students to see themselves as that bright star to shine somewhere and somehow in their own lives and in the world.” This award-winning professor ignites a passion for social change that students carry with them into their professional careers and personal lives.

 

Originaire de la Corée du Sud, Jin-Sun Yoon est arrivée au Canada quand elle était enfant et elle est très consciente d’être une femme colon sur des territoires autochtones traditionnels. Ceci l’a menée à collaborer avec des communautés et des jeunes racialisés, homosexuels, immigrants, réfugiés et autochtones. Ses étudiants racontent comment elle a radicalement changé leur façon de penser en les mettant au défi de dépasser le cadre de leurs idées occidentales traditionnelles. Elle a la réputation d’introduire des questions sociales difficiles dans ses salles de classe – que ce soit sur le campus ou dans ses cours en ligne – mais les étudiants adorent quand même suivre ses cours. Nombre d’entre eux restent en contact avec elle longtemps après avoir obtenu leur diplôme, alors qu’ils continuent à faire appel à son mentorat et à sa collaboration pour certains projets.

Professeure enseignante à l’École des soins pour enfants et adolescents, Jin-Sun s’efforce de créer des praticiens bienveillants, compatissants, informés et à l’esprit ouvert qui feront une différence dans la vie d’enfants, d’adolescents, de familles et de communautés, au Canada et dans le monde. Selon ce qu’explique une collègue, « Jin-Sun aide tous les étudiants à se voir eux-mêmes comme cette étoile scintillante qui brille quelque part et d’une certaine manière dans leur propre vie et dans le monde. » Cette enseignante primée allume une passion pour le changement social que les étudiants vont transporter avec eux dans leur carrière et leur vie personnelle.