2016 3M National Teaching Fellows

Press release

The Society for Teaching and Learning in Higher Education and 3M Canada are pleased to announce this year’s 3M National Teaching Fellows:

Communiqué de presse

La Société pour l¹avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur et la compagnie 3M Canada sont heureuses d’annoncer les noms des lauréats nationaux 3M en enseignement de cette année :

 

David Blades, Department of Curriculum and Instruction | Programmes d’études et instruction,
University of Victoria | Université de Victoria.
Andrea Buchholz, Family Relations and Applied Nutrition | Relations familiales et nutrition appliquée, 
University of Guelph | Université de Guelph
Andrew Dicks, Chemistry | Chimie,
University of Toronto | Université de Toronto

Allyson Jule,
Trinity Western | Université Trinity Western
Maja Krzic, Soil Science, Applied Biology | Science des sols, biologie appliquée,
University of British Columbia | Université de la Colombie-Britannique

Ken MacMillan, History | Histoire,
University of Calgary | Université de Calgary

Veronika Mogyorody, School of Creative Arts | École d’arts créatifs,
University of Windsor | Université de Windsor

Martin Schreiber, Medicine | Médecine,
University of Toronto | Université de Toronto

Bruce Wainman, Pathology and Molecular Medicine | Pathologie et médecine moléculaire,
McMaster University | Université McMaster

Eileen Wood, Psychology | Psychologie,
Wilfrid Laurier University | Université Wilfrid Laurier


David Blades
Department of Curriculum and Instruction | Programmes d’études et instruction
University of Victoria | Université de Victoria
 3MNTF BLADES_145

David Blades is on a mission to improve science education in Canada. His teaching is a model for all teachers of teachers, and his educational leadership, both at the University of Victoria and across Canada, has significantly advanced science education. He brings a hands-on approach through his Explore-Discuss-Understand (EDU) model, which is how scientists actually make discoveries and share them with their colleagues. Yet, David goes a step further, asking future teachers to reflect on the relevance and ethics of their lessons. As one colleague states, “David brings extraordinary levels of commitment, passion, thoughtfulness and creativity to his educational endeavours.”

David views science literacy as essential for effective citizenship, and supports this view through the professional development of science teachers. Participating in an episode of CBC’s The Current, David took the opportunity to broadcast his perspective that science education needs national standards and community-focused teaching. When asked by Canadian astronaut Chris Hatfield what would happen if we didn’t teach Canadian students to think critically, David argued: “Our whole country is at stake. I think science is one of the most important subjects in the school curriculum because it can and should encourage critical thinking… because it invites citizens to ask questions about the natural world they see but also to ask questions generally. So I see a natural pairing with science and social sciences. We need more people to understand what science can do and what science can’t do, as well—the limits of science.”

 

David Blades est en mission pour améliorer l’enseignement des sciences au Canada. Son enseignement est un modèle pour tous les professeurs qui enseignent les futurs enseignants et son leadership éducationnel, tant à l’Université de Victoria que partout au Canada, a permis de faire avancer de façon significative l’enseignement des sciences et la compréhension des programmes d’études. Il apporte une approche pratique grâce à son modèle Explore-Discuss-Understand (EDU) (Explorer-Discuter-Comprendre), qui reflète la manière exacte dont les scientifiques font des découvertes et les partagent avec leurs collègues. Mais David va encore plus loin, il demande aux futurs enseignants de réfléchir à la pertinence et à l’éthique de leurs leçons. Comme l’a dit un de ses collègues : « David apporte des niveaux extraordinaires d’engagement, de passion, d’attention et de créativité à ses initiatives éducatives. »

David est d’avis que les compétences en sciences sont essentielles pour devenir des citoyens efficaces et il appuie cette opinion par le biais du développement professionnel des professeurs de sciences et l’instruction des futurs professeurs d’éducation. Quand il a participé à un épisode de l’émission The Current, de la CBC, David en a profité pour diffuser sa perspective selon laquelle l’enseignement des sciences devrait être soumis à des normes nationales et devrait se concentrer sur la communauté. Lorsque l’astronaute canadien Chris Hatfield lui a demandé ce qui se passerait si nous n’enseignions pas la réflexion critique aux étudiants canadiens, David a répondu : « L’avenir de notre pays entier est en jeu. Je pense que les sciences sont une des disciplines les plus importantes des programmes d’études scolaires parce qu’elles peuvent et doivent encourager la réflexion critique… parce qu’elles invitent les citoyens à poser des questions sur le monde naturel qu’ils voient mais également des questions d’ordre général. Je vois donc un jumelage naturel entre les sciences et les sciences sociales. Il faudrait que davantage de personnes comprennent ce que la science peut faire et également ce que la science ne peut pas faire – les limites de la science. »



Andrea Buchholz
Family Relations and Applied Nutrition | Relations familiales et nutrition appliquée
 University of Guelph | Université de Guelph
3MNTF BUCHHOLZ_145

An inspiring and passionate champion of teaching and learning, Andrea Buchholz is an outstanding teacher, mentor and leader in undergraduate Nutrition education. Andrea is known at Guelph and throughout Canada for her indomitable enthusiasm and commitment to building strong Nutrition courses and curricula. Renowned for her success in teaching large classes, she has also created a very popular interdisciplinary first-year seminar on Globesity, which explores worldwide problems with obesity. She designed Canada’s first Applied Clinical Skills course in Nutrition, and led the reform of Guelph’s Applied Human Nutrition program, with an emphasis on clear learning outcomes, which has become a model across the country.

As academic leader and co-designer of enLITE, Guelph’s Educational Leadership in Teaching Excellence program, Andrea has made consequential contributions to continued excellence and scholarship in teaching. Her creative approach to teaching, prized by her students, has already earned her an OCUFA Award, Ontario’s highest recognition of teaching excellence.

Andrea’s teaching philosophy is inspired by improvisational theatre, her hobby, in which the audience is part of the action. Therefore, all her students are motivated to be authentic partners in their own learning and to develop a sense of belonging—in the classroom, in the clinic, in the profession.

Her colleagues admire Andrea’s selflessness and influence; her students are no less enthusiastic: “Dr. B is the bomb.com!”

 

Une championne inspirante et passionnée de l’enseignement et de l’apprentissage, Andrea Buchholz est remarquable en tant qu’enseignante, mentor et chef de file dans un programme d’enseignement de la nutrition. Andrea est bien connue à Guelph et dans tout le Canada pour son enthousiasme et son engagement invincibles pour établir un programme d’études et des cours de nutrition. Reconnue pour ses réussites dans l’enseignement à des classes très nombreuses, elle a également mis sur pied un séminaire interdisciplinaire de première année très populaire sur la « globésité », qui explore les problèmes mondiaux de l’obésité. Elle a mis sur pied le tout premier cours de compétences cliniques appliquées du Canada où l’accent est mis sur l’évaluation physique de la nutrition. Elle a également dirigé la réforme du programme de nutrition humaine appliquée de Guelph, conçu en fonction à la fois d’objectifs d’apprentissage clairs et d’une orientation axée sur l’apprenant.

En tant que leader universitaire et co-designer du programme EnLITE, le programme de leadership éducationnel pour l’excellence en enseignement de l’Université de Guelph, Andrea a apporté des contributions conséquentes pour garantir l’excellence continue et l’avancement des connaissances en enseignement. Son approche pédagogique créatrice, prisée par ses étudiants, lui a déjà valu une récompense de l’OCUFA, la plus haute reconnaissance attribuée en Ontario pour l’excellence en enseignement au niveau universitaire.

La philosophie d’enseignement d’Andrea s’inspire de l’improvisation théâtrale, son passe-temps, où l’auditoire participe à l’action. Ainsi, tous ses étudiants sont motivés à être de véritables partenaires dans leur propre apprentissage et à développer un sens d’appartenance – dans la salle de classe, à la clinique et au sein de la profession.

Ses collègues admirent l’altruisme et l’influence d’Andrea; ses étudiants ne sont pas moins enthousiastes : « Dr. B est la bombe.com! »



Andrew Dicks
Chemistry | Chimie
University of Toronto | Université de Toronto
3MNTF DICKS_145

Inspiring students to think green is just one of chemistry professor Andrew Dicks’s teaching passions, as is mentoring high school students for the International Chemistry Olympiad. His teaching awards are numerous, from the University of Toronto’s Presidents Teaching Award, to the Chemical Institute of Canada National Award for Chemical Education, to the OCUFA Teaching Award. This is not surprising given his dedication to improving student learning of chemistry, demonstrated by his numerous articles on the teaching of chemistry. Many of these articles have been co-authored with undergraduate students, and his authorship of two textbooks on green chemistry has transformed the teaching of organic chemistry. Many of the experiments he has developed with his student co-authors have been adopted by faculty at other institutions and have been cited as superb examples of green chemistry experiments. For example, in December each year, he relates science to Christmas and discusses the chemistry of ginger cookies, pine trees, hand warmers, Christmas crackers, and turkey.

Caring for students is at the core of Professor Dicks’s teaching. As one former student said, “Andy’s strength in teaching comes from his connections with the people he teaches. He is adored by the students he teaches; he treats all of his students with the utmost respect and pleasantry.”

 

L’une des passions en matière d’enseignement d’Andrew Dicks, professeur de chimie, est d’inspirer les étudiants à penser vert. Une autre de ses passions est de jouer le rôle de mentor pour les élèves du secondaire qui se préparent aux Olympiades internationales de chimie. Il a reçu de nombreux prix d’enseignement, allant du Prix d’enseignement du président de l’Université de Toronto au Prix pour l’enseignement de la chimie de l’Institut de chimie du Canada, en passant par le Prix d’enseignement de l’OCUFA. Tout cela n’est pas surprenant quand on connaît son dévouement pour améliorer l’apprentissage de la chimie parmi les étudiants, illustré par ses nombreuses publications sur les manières efficaces d’enseigner cette matière. La plupart de ses articles ont été écrits en collaboration avec des étudiants chercheurs de premier cycle et les deux manuels sur la chimie verte qu’il a rédigés en collaboration ont transformé l’enseignement de la chimie organique. Plusieurs des expériences qu’il a mises au point avec ses étudiants-collègues ont été adoptées par des professeurs d’autres établissements et ont été citées comme des exemples superbes d’expériences de chimie verte. De plus, Andy relie la chimie à la société de plusieurs manières imaginatives afin de susciter l’intérêt des étudiants. Par exemple, en décembre de chaque année, il fait le lien entre la chimie et Noël et discute les propriétés chimiques des biscuits au gingembre, des pins, des chaufferettes pour les mains, des pétards de Noël et de la dinde.

La bienveillance à l’égard des étudiants est à la base de l’enseignement que dispense Andy. Comme l’a déclaré un ancien étudiant : « La force d’Andy, dans son enseignement, vient de ses connexions avec les personnes qu’il enseigne. Ses étudiants l’adorent. Il traite tous ses étudiants avec le plus haut respect d’une manière superbement agréable. »



Allyson Jule
Trinity Western | Université Trinity Western
3MNTF JULE_145

For Allyson Jule, teaching is a deep vocational calling and the classroom is a temporary space made sacred by meaningful encounter and respectful challenge. An outstanding leader, scholar, and teacher of teachers, she believes that all students seek the same things: to be seen, to be understood, and to be cared for. She teaches far beyond the subject matter, gracefully modelling her Christian faith by honouring the valuable lessons that accrue from the triumphs and heartbreaks that comprise her students’ stories. The result is what one student described as “the most genuine learning I have ever had.”

Students who accompany Allyson on her educational practicums to Cameroon recall her meticulous planning, the grace with which she teaches in makeshift, candlelit classrooms, and the myriad ways she gleans insight from every moment.

A culture changer, Allyson challenges and interrogates the prevalent attitudes to sexuality and gender in religious communities. She developed and created both the Gender Studies minor at Trinity Western and Gender in Education, the only undergraduate course of its kind in Canada. The Gender Studies Institute that she also co-founded and co-directs has won national recognition. In the community, she coordinates the Gender Cafés at Trinity Western University that has attracted hundreds of participants from the Langley area in the Fraser Valley who are eager to join the consequential discussions. As President-Elect of Women’s and Gender Studies et Recherches Féministes (WGSRF), she proclaims with proud conviction that faith and feminism are not necessarily antagonistic.

Allyson Jule is a teacher of extraordinary humanity and humility, beloved by students, admired by colleagues, respected in her discipline.

Pour Allyson Jule, l’enseignement est une vocation profonde et la salle de classe est un espace temporaire rendu sacré par une rencontre significative et un défi respectueux. Leader exceptionnel, érudite et professeure de futurs enseignants, Allyson pense que tous les étudiants recherchent la même chose : être vus, être compris et être bien traités. Elle enseigne bien au-delà de la matière en question, elle modèle gracieusement sa foi chrétienne en honorant les leçons de valeurs qui résultent des triomphes et des déchirements qui font partie de la vie de ses étudiants. Le résultat est ce qu’une de ses étudiantes a décrit comme étant « l’enseignement le plus véritable que j’aie jamais reçu. »

Les étudiants qui accompagnent Allyson dans ses stages pratiques au Cameroun se souviennent de ses préparatifs méticuleux, de la grâce avec laquelle elle enseigne dans des salles de classe de fortune éclairées à la bougie et des myriades de manières dont elle profite fructueusement de chaque moment.

Allyson possède la capacité de changer une culture, elle met au défi et compare les attitudes dominantes vis à vis de la sexualité et du genre dans les communautés religieuses. Elle a mis sur pied et créé à la fois la mineure en études de genre à l’Université Trinity Western et le programme d’études de genre en éducation, le seul cours de premier cycle de ce genre au Canada. L’Institut des études de genre qu’elle dirige en collaboration et dont elle est également l’une des fondatrices a été reconnu au niveau national. Dans la communauté, elle coordonne les rencontres-café sur le genre à l’Université Trinity Western qui ont attiré des centaines de participants de la région de Langley, dans la vallée du Fraser, désireux de se joindre aux discussion qui y prennent place. En tant que présidente élue de l’association Women’s and Gender Studies et Recherches féministes (WGSRF), elle proclame avec fière conviction que la foi et le féminisme ne sont pas nécessairement antagonistes.

Allyson Jule est une enseignante qui possède une humanité et une humilité extraordinaires, que les étudiants adorent, qui est admirée de ses collègues et respectée dans sa discipline.



Maja Krzic
Soil Science, Applied Biology | Science des sols, biologie appliquée
University of British Columbia | Université de la Colombie-Britannique
3MNTF KRZIC_145

Maja Krzic has a strong passion for Soil Science and bringing her students into the field. Because she understands what needs to be changed in soil education and cares about that change, she has almost single-handedly revitalized the study of Soil Science at UBC. Maja states, “It is my responsibility not to just teach basic concepts of Soil Science but to also spark students’ interest in exploring this often overlooked but important natural resource.”

Maja believes that one of most important roles of a teacher is to stimulate students’ desire to learn, encouraging them to become active participants in the learning process through active collaboration with farm managers, community gardeners, environmental consultants, and government scientists, or through hands-on activities involving soil sampling, analysis, and interpretation.

The Virtual Soil Science Learning Resources (VSSLR) Consortium, which she launched in 2004, is now used by 24 Canadian universities and 13 universities internationally across four continents. Several of the VSSLR’s 15 web-based educational tools for distance education courses have received awards for innovation and excellence. An associate editor for the Natural Science Education Journal, she is a role model who has had an extraordinary impact on her discipline, her students, and her colleagues.

Maja has won 13 teaching awards since 2002, including the UBC Killam teaching prize and most recently the mentoring award by the Association for Women Soil Scientists, Soil Science Society of America.

 

Maja Krzic a une grande passion pour la science des sols et pour introduire ses étudiants à ce domaine. Elle comprend ce qui devrait changer dans l’enseignement de la science des sols et elle accorde une grande importance à ces changements, c’est pourquoi elle a revitalisé pratiquement à elle seule le programme de science des sols de l’Université de la Colombie-Britannique. Maja déclare : « C’est ma responsabilité de ne pas me contenter d’enseigner uniquement les principes de base de la science des sols mais d’éveiller également l’intérêt des étudiants à l’exploration de cette ressource naturelle trop souvent négligée. »

Maja pense qu’un des rôles les plus importants d’un enseignant est de stimuler le désir d’apprendre chez ses étudiants, de les encourager à devenir des participants actifs dans le processus d’apprentissage par le biais de la collaboration active avec les gestionnaires agricoles, les jardiniers communautaires, les experts-conseils en environnement et les scientifiques gouvernementaux, ou encore de s’impliquer dans des activités pratiques avec des échantillons de sol, des analyses et des activités d’interprétation.

Le consortium Virtual Soil Science Learning Resources (VSSLR), qu’elle a inauguré en 2004, est maintenant utilisé par 24 universités canadiennes et 3 universités internationales situées sur quatre continents. Plusieurs des 15 outils éducationnels web du VSSLR utilisés pour les cours à distance ont été primés pour leur caractère innovateur et leur excellence. Rédactrice adjointe de la revue Natural Science Education Journal, Maja est un modèle qui a eu un impact extraordinaire sur sa discipline, sur ses étudiants et sur ses collègues.

Depuis 2002, Maja a obtenu 13 prix d’enseignement, y compris le prix d’enseignement de l’Université de la Colombie-Britannique et, plus récemment, le prix de mentorat de l’Association for Women Soil Scientists, Soil Science Society of America.



Ken MacMillan
History | Histoire
University of Calgary | Université de Calgary
3MNTF MACMILLAN_145, Ken

Ken MacMillan challenges the notion that history teachers “teach one damn fact after another.” Instead, he models how teaching is a public act shared among teachers and students. As an example, his book Stories of True Crime in Tudor and Stuart England was produced in collaboration with two students as a teaching resource for Ken’s course (Crime and Criminal Justice in England) and is widely available for the use of other instructors and students as well.

Ken demonstrates the fundamental value of studying History. His teaching focusses on how to identify an issue, cut to the essence of an argument, weigh evidence, find relevance, and communicate a reasoned conclusion. For Ken’s students, this is an engaging experience as he finds creative ways to achieve these outcomes. Thousands of students are indebted to Ken for The History Student’s Handbook: A Short Guide to Writing History Essays. This freely-available resource, the department’s official writing guide for more than a decade, has directly improved students’ writing skills and has been adopted by dozens of post-secondary and secondary institutions across North America.

Ken’s actions and activities promote dialogue, innovation, and relevance in the modern Canadian university. He engages colleagues in thinking about their teaching in the same process of critical reflection, weighing of evidence, meaning-making, and reasoned decision-making. These same colleagues value the integrity with which Ken facilitates their thinking. As a teaching mentor he has opened his classroom for observation by colleagues, advocating that teaching is a public and shared act.

 

Ken MacMillan met au défi la notion selon laquelle les professeurs d’histoire « enseignent tout bonnement un fait après l’autre ». Au lieu de cela, il montre comment l’enseignement est un acte public partagé entre les professeurs et leurs étudiants. Par exemple, son livre intitulé Stories of True Crime in Tudor and Stuart England a été réalisé en collaboration avec deux étudiants en tant que ressource d’enseignement pour un cours que Ken enseigne (Crime and Justice in England) et il est largement disponible pour être également utilisé par d’autres instructeurs et d’autres étudiants.

Ken affirme et prouve que l’étude de l’histoire a une valeur fondamentale. Son enseignement se concentre sur la manière d’identifier un problème, sur la nécessité d’aller droit au but lors d’un argument, de peser le pour et le contre, de découvrir la pertinence et de communiquer une conclusion raisonnée. Ceci représente une expérience engageante pour les étudiants de Ken car il trouve toujours des manières créatrices de réaliser ces objectifs. Des milliers d’étudiants lui sont redevables pour son livret intitulé The History Student’s Handbook: A Short Guide to Writing History Essais. Cette ressource facilement disponible, qui constitue le guide de rédaction officiel du département depuis plus d’une décennie, a permis aux étudiants d’améliorer leurs compétences en rédaction et a été adopté par des dizaines d’établissements d’enseignement secondaire et supérieur d’un bout à l’autre de l’Amérique du Nord.

Les actions et les activités de Ken encouragent le dialogue, l’innovation et la pertinence au sein de l’université canadienne moderne. Ken engage ses collègues à réfléchir sur leur enseignement selon le processus de la réflexion critique, de l’appréciation des preuves, de la recherche de la signification et de la décision raisonnée. Ces mêmes collègues apprécient l’intégrité avec laquelle Ken facilite leur réflexion. En tant qu’enseignant mentor, il a ouvert sa classe à ses collègues pour que ceux-ci viennent l’observer, étant d’avis que l’enseignement est un acte public et partagé.



Veronika Mogyorody
School of Creative Arts | École d’arts créatifs
University of Windsor | Université de Windsor
3MNTF MOGYORODY_145

Veronika Mogyorody is an educational space-maker. She is an exceptional teacher of architecture who sees the effect of the built environment on student learning. A trailblazer in bringing the best ideas from architecture into the university, she is recognized as the Architectural Academic Advisor for the University of Windsor. Building on her profound commitment to making university environments enticing for teachers and functional for students, she has been a leader in imagining learning spaces for seven new campus buildings. Her concept of active learning classrooms is instrumental in supporting collaboration and interaction and thus promotes student engagement in the classroom. This classroom design has influenced how learning spaces are built at universities across the country.

Veronika also created the only international joint visual arts and architecture program in the world, one which is celebrated as innovative and unique. This program’s interdisciplinary, international, and cross-institutional character results in students working across cultures, negotiating assumptions and value systems that are often invisible in more traditional programs. Students learn to think and design as a political act, an aesthetic act, an environmental act, and as a form of social agency. Veronika’s infectious excitement for gaining new understandings of how built environments connect people and sustain society leaves a deep impression on her students and shapes their professional lives as architects.

 

Veronica Mogyorody est une créatrice d’espace éducatif. C’est une enseignante d’architecture exceptionnelle qui prend en considération les effets de l’espace bâti sur l’apprentissage des étudiants. Innovatrice pour apporter les meilleures idées d’architecture à l’université, elle a été conseillère pédagogique en architecture pour l’Université de Windsor. À partir de son engagement de rendre l’université plus efficace à la fois pour les enseignants et pour les étudiants, elle a collaboré avec des architectes prestigieux et des professionnels en pédagogie dans le but d’envisager de nouveaux espaces pour la nouvelle génération d’environnements d’apprentissage interactifs, souples et riches en technologie. Sa conception d’espaces d’apprentissage actif incorpore l’objectif de faciliter la collaboration parmi tous les acteurs dans le processus d’apprentissage. Son approche vis-à-vis de la salle de classe universitaire consiste à encourager la fusion d’activités formelles et informelles au sein d’un environnement d’apprentissage homogène.

Veronika a également mis sur pied le premier programme conjoint d’arts visuels et d’architecture du Canada , programme reconnu pour son caractère unique et novateur. Le caractère interdisciplinaire, international et de collaboration institutionnelle de ce programme a permis aux étudiants de travailler avec des personnes de différentes cultures et de négocier des hypothèses et des valeurs souvent invisibles dans les programmes plus traditionnels. Les étudiants apprennent à réfléchir à un concept donné comme à un acte complexe politique, esthétique et environnemental, ainsi qu’à une forme d’agence sociale. L’enthousiasme de Veronika pour mieux comprendre la manière dont les environnements bâtis connectent les gens les uns aux autres et soutiennent la société s’est avéré contagieux, il a laissé une profonde impression parmi ses étudiants et a façonné leurs vies professionnelles.



Martin Schreiber
Medicine | Médecine
University of Toronto | Université de Toronto
3MNTF SCHREIBER_145

Martin Schreiber’s life mission is preparing competent and caring physicians who are ready to meet the health care needs of society. In pursuing this goal, he has become an exceptional medical educator and formidable leader in medical education. Students find his ability to make complex topics relevant almost magical, as they are challenged to learn both the science and the art of medicine. Martin demands rigor as students develop the knowledge and skills required of a successful physician and also shows the importance of empathy, communication, collaboration, and professionalism.

His teaching approach asks students to learn from the clinical practice he models at the bedside of patients and then to solidify that bedside learning through further study in the classroom. One physician credits her ability to save the life of a patient with lessons learned from Martin. As a change agent in medical education, he is firmly committed to ensuring the active engagement of students in the evaluation of educational programs and practices. He is renowned in local, national, and international communities, and colleagues see him as a role model and inspiration. With 40 teaching awards to his credit, he is one of the most celebrated teachers in the University of Toronto’s Faculty of Medicine.

 

La mission de vie de Martin Schreiber est de préparer des médecins compétents et dévoués qui soient prêts à répondre aux besoins en soins de santé de la société. Dans la poursuite de ces objectifs, il est devenu un professeur de médecine exceptionnel et un leader remarquable en éducation médicale. Les étudiants trouvent que sa façon de rendre pertinents les sujets complexes relève de la magie car ils sont mis au défi d’apprendre à la fois la science et l’art de la médecine. Martin exige de la rigueur au fur et à mesure que ses étudiants développent les connaissances et les compétences nécessaires pour devenir des médecins accomplis. Il leur enseigne également l’importance de l’empathie, de la communication, de la collaboration et du professionnalisme.

Son approche pédagogique exige que les étudiants apprennent à partir de la pratique clinique qu’il démontre avec ses patients et ensuite qu’ils solidifient cet apprentissage de la manière de traiter les patients grâce à un apprentissage supplémentaire en salle de classe. Une de ses étudiantes médecin estime que c’est grâce aux leçons de Martin qu’elle a été en mesure de sauver la vie d’un de ses patients. En tant qu’agent de changement en éducation médicale, Martin est fermement déterminé à assurer l’engagement actif des étudiants dans l’évaluation des programmes d’éducation et des pratiques. Il est renommé aux niveaux local, national et international et ses collègues le voient comme un modèle de rôle et une inspiration. Ayant déjà obtenu 40 prix d’enseignement, il est l’un des enseignants les plus célébrés à la Faculté de médecine de l’Université de Toronto.



Bruce Wainman
Pathology and Molecular Medicine | Pathologie et médecine moléculaire
McMaster University | Université McMaster
3MNTF WAINMAN_145, Bruce

“The goal of my teaching is to make science as fascinating to my students as it is to me. Every day I try to meet this objective by presenting complex material clearly and with enough passion, originality and humour to hold the interest of the students.”

The MacAnatomy project came to life as Bruce Wainman recognized that students are learning very differently today from even a decade ago. In light of that reality, Bruce worked to ensure that teaching resources and methods evolved to remain ahead of the curve. Under his leadership, anatomy specimens were digitalized, electronically annotated and linked with radiological images and histology. Students were given access to all of this information on any one of their electronic devices. The site that began as an inventory would grow to over 70 gigabytes of material and surpass 1,000,000 page views.

A strong supporter of the PIE approach (Preparation, Insight and Enthusiasm), he feels we often spend too much time arguing about the best approach to teaching when all approaches can be successful in the right circumstances.

Bruce lives and embodies everything of value in education, from the way he treats each person to the way he leads cultural and structural change. His brilliance in the design and use of educational technologies and his achievements in the educational research go above and beyond his regular duties.

 

« L’objectif de mon enseignement est de faire en sorte que mes étudiants trouvent la science aussi fascinante qu’elle l’est pour moi. J’essaie chaque jour d’atteindre cet objectif en présentant les concepts complexes clairement et avec suffisamment de passion, d’originalité et d’humour pour retenir l’attention des étudiants. »

Le projet MacAnatomy a vu le jour quand Bruce Wainman s’est rendu compte que les étudiants apprennent aujourd’hui de façon très différente de ce qu’il en était il y a à peine dix ans. Devant cette réalité, Bruce a travaillé pour s’assurer que les ressources et les méthodes pédagogiques évoluaient pour demeurer à l’avant-garde. Sous sa direction, les spécimens d’anatomie ont été numérisés, annotés électroniquement et reliés à des images radiologiques et à l’histologie. Les étudiants ont eu accès à toutes ces informations à partir de n’importe lequel de leurs appareils électroniques. Le site qui, à ses débuts, n’était qu’un simple inventaire, a pris de l’ampleur, il contient maintenant 70 gigaoctets de documents et le nombre de pages consultées dépasse le million.

Bruce est un fervent défenseur de l’approche PIE (préparation, identification et enthousiasme) et il pense que nous passons souvent trop de temps à argumenter sur la meilleure approche pédagogique alors qu’en fait, toutes les approches peuvent donner de bons résultats dans les circonstances appropriées.

Bruce vit et incarne tout ce qui a de la valeur dans le domaine de l’éducation, allant de la manière dont il traite chaque personne à la façon dont il dirige le changement culturel et structural. Sa brillance en matière de conception et d’utilisation de technologies pédagogiques ainsi que ses réussites dans le domaine de la recherche pédagogique vont bien au-delà de ses fonctions

 



Eileen Wood
Psychology | Psychologie
Wilfrid Laurier University | Université Wilfrid Laurier
3MNTF WOOD_145, Eileen

Eileen Wood describes herself as “a beginner with a lot of experience.” A self-professed lifelong learner, Eileen “walks the talk” constantly updating the material for her Psychology courses. Being an early adopter of new technologies, she has a dedication to enhancing student learning. She focuses not just on teaching the material but on teaching students how best to respond to and learn the material. Engagement is a hallmark of all of Dr. Wood’s classes, regardless of size. As one student commented, “I really enjoy the class. When we get to the end, I don’t even want to leave.” Practical hands-on experiences are a cornerstone of her teaching, as is giving to community partners. She ensures that students are able to make connections between what they learn in class and “real life” through assignments, observations and community placements.

A perennial leader, she recently developed an innovative Ontario-wide course that will allow students throughout the province to have this same opportunity. Eileen embraces the philosophy that teaching and learning are intricately linked, and she demonstrates the value of applying novel scholarly research on teaching and learning to her teaching practice. For Eileen, terrific teaching encourages risk-taking, should be fun, and is her legacy. As one her colleagues said, “Her passion and enthusiasm for improving student learning are absolutely contagious and her generosity in all undertakings is extraordinary.”

 

Eileen Wood se décrit elle-même comme « une débutante avec beaucoup d’expérience » et une apprenante à vie. Elle met continuellement ce qu’elle prêche en pratique et révise continuellement les documents qu’elle utilise dans ses cours de psychologie. Elle a commencé très tôt à adopter les nouvelles technologies dans sa détermination à améliorer l’apprentissage des étudiants. Elle se concentre non seulement sur l’enseignement de la matière mais également sur le fait de montrer à ses étudiants comment comprendre et acquérir au mieux ce qui est enseigné. La détermination est un trait caractéristique que l’on retrouve dans tous les cours enseignés par Eileen Wood, quel que soit le nombre d’étudiants dans la classe. Une de ses étudiantes a déclaré : « J’adore vraiment ses cours. Quand la classe est finie, je n’ai même pas envie de partir. » Les expériences pratiques qu’elle met à la disposition de ses étudiants, tout comme ses dons aux partenaires communautaires, sont les pierres angulaires de son enseignement. Elle s’assure que les étudiants sont en mesure d’établir des connexions entre ce qu’ils apprennent en classe et la « vraie vie » par le biais de devoirs à faire, d’observations et de placements dans la communauté.

Une chef de file depuis toujours, Eileen a récemment mis sur pied un cours novateur offert à l’échelle de l’Ontario qui va permettre aux étudiants de toute la province d’avoir accès à la même possibilité. Eileen croit fermement que l’enseignement et l’apprentissage sont étroitement liés et elle démontre la valeur qu’il y a à appliquer une nouvelle méthode de recherche académique en pédagogie à sa propre pratique d’enseignement. Pour Eileen, un enseignement remarquable encourage la prise de risques et devrait être amusant, et c’est cela qui constitue son héritage. Comme l’a déclaré l’une de ses collègues : « Sa passion et son enthousiasme pour améliorer l’apprentissage des étudiants sont absolument contagieux et sa générosité dans tout ce qu’elle fait est extraordinaire. »